Accueil arrow Blog arrow Bonus Malus Ecologique 2014 : les chiffres
Bonus Malus Ecologique 2014 : les chiffres Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
08-11-2013

Pour 2014, le gouvernement a décidé de revoir drastiquement le barème du Bonus écologique en ne subventionnant désormais pour ainsi dire que les électriques et hybrides, à travers un système complexe. Quant au Malus, il atteint dorénavant 8.000 euros au dessus de 200g.

Tout  savoir  sur les nouveaux chiffres, valables pour 2014 ...

 

 

Le nouveau barème du bonus, grandement durci, vient d'être publié. A partir du 1er novembre, le bonus 2014 est donc effectif tandis que le malus, entrera en vigueur dans un second temps, à partir du 1er janvier 2014.

Pour 2014, le gouvernement a donc revu drastiquement le barème du bonus écologique en ne subventionnant désormais pour ainsi dire que les électriques et hybrides (avec néanmoins des primes moins élevées que par le passé). Du côté des voitures thermiques (essence ou Diesel), seules celles émettant entre 61 et 90 g de CO2/km sont concernées. La prime est par ailleurs peu incitative puisqu’elle s’élève à 150 € contre 550 € précédemment.

 Image


En 2013, la zone neutre concernait les véhicules émettant entre 106 et 135 g/km de CO2. Durcissement net encore de l'ensemble du système bonus malus, elle a été déplacée pour 2014 à la fourchette 91 à 130 g/km de CO2.

Toutes les tranches du malus également évoluent avec un montant maximal passant de 6.000 à 8.000 euros pour les voitures émettant plus de 200 g/km de CO2. Se situant jusque-là dans la zone neutre, les véhicules émettant de 131 à 135 g/km de CO2 devront composer en 2014 avec un malus de 150 euros.

Un système complexe

Pour les véhicules hybrides émettant 110 g au maximum, l'aide théorique est de 3 300 €. Mais selon le décret, le bonus "ne peut excéder 8,25% du coût d'acquisition TTC du véhicule, augmenté, s'il y a lieu du coût de la batterie si celle-ci est prise en location". Par exemple, la Peugeot 3008 hybrid4  "88g" : le bonus maximal attribué à l'acheteur est de 2974€, sur un véhicule affiché à 36050€. Toutefois, la somme ne peut "être inférieure à la somme de 1 650 €, qui constitue le montant minimal de l'aide à ces véhicules."

Même schéma pour les véhicules dont les émissions sont comprises entre 21 g et 60 g : l'aide de 4 000 € ne peut excéder 20% du prix TTC.

Pour les véhicules électriques, ou du moins ceux dont les émissions sont inférieures ou égales 20g : l'aide de 6 300 € est accessible "dans la limite de 27% du coût d'acquisition TTC, augmenté, s'il y a lieu, du coût de la batterie si celle-ci est prise en location."
 

Dernière mise à jour : ( 10-01-2014 )
 
Suivant >