Accueil arrow Blog arrow E85 / Bioéthanol / Flexfuel : A petits pas
E85 / Bioéthanol / Flexfuel : A petits pas Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
19-11-2007

ImageLe Bio-éthanol E85 est aujourd'hui une des alternatives les plus attractives à l'envolée du prix des carburants conventionnels. 

Mais les voitures compatibles restent bien rares, à peu près autant que les pompes promises par le gouvernement.

Reste que à 0,85cts le litre, celà vaut la peine de se poser la question ! 

LA CONSOMMATION : 

A performances comparables, la consommation de E85 des voitures Bioflex serait d'environ 30% supérieure à celle de SP95 ... ce qui en équivalent / SP95 mettrai le super Ethanol à 1,10 Euros, sur la base d'un litre de E85 à 0,85 euro. Ca reste fichtrement attractif quand le Super s'affiche à 1,50 en moyenne ! Après, il faut aussi voir la proximité d'une pompe E85 car si il faut faire 30 km pour faire le plein ça devient vite fastidieux. Et onéreux. A prendre en compte également la perte d'autonomie de l'ordre de 30% qui peut se révéler également gênante.

Image
Le seul constructeur qui donne les chiffres

LE COUT :

Deux options pour rouler au Super Ethanol. Soit acheter une voiture "Flex" capable de rouler aussi bien au Super qu'avec l'E85 ou installer un "boitier" rendant compatible une mécanique existante avec le E85.

Renault, Citroen, Ford, Saab, Volvo, Ford .... il y a un choix restreint mais réel de véhicules neufs chez les constructeurs. Le surcout d'une Ford Focus Flex est de l'ordre de 400 euros par rapport à son équivalent essence, le surcout d'une Mégane E85 est de 200 euros par rapport à son équivalent essence. Autant dire différence nulle si l'on intègre les avantages fiscaux genre carte grise offerte et assimilés.  Rien à voir avec le GPL où le surcout est de l'ordre de 1.500 à 3.000 euros !!

Les boitiers : De 300 à 900 euros, ils sont censés rendre compatible votre voiture essence au E85. Sans doute, mais de manière empirique en enrichissant le mélange pour compenser la différence structurelle du E85 par rapport aux carburants conventionnels. Difficile de s'y retrouver dans la profusion de produits existants, mais il semble toutefois que dans leur globalité les résultats soient satisfaisants. Nous préparons un test plus fouillé sur ces boitiers afin d'y voir plus clair ! 

Un bilan environnemental très controversé :

Une voiture E85 rejette presque autant de CO2 qu'une voiture SP95 équivalente (à peine 3% de moins). La différence mise en avant par les promoteurs du E85 est qu'il y a le "bon CO2" et le "mauvais CO2". Le bon CO2 (celui rejeté par l'E85) a été absorbé en amont par la plante qui a fournit le E85... théorie particulièrement discutable, dans la mesure où le CO2 est absorbé par la plante, qu'elle serve à fabriquer du E85 ou à nourrir des bovins. Ce raisonnement pourrait tenir si les cultures donnant l'E85 étaient faites dans des zones où aucune plante ne pousse, où aucune photosynthèse ne se réalise !!! 

Il faut ajouter d'autres éléments au bilan écologique de l'E85: le coût environnemental de la culture (engrais, pesticides), de la récolte (tracteurs, camions) et de la transformation (chaleur pour ladistillation) est loin d'être négligeable.

La Concurrence Alimentaire :

Enfin, on perçoit déjà un autre effet de bord lié à l'usage des bios-carburants : l'envolée des prix du mais. Pour produire 50l. de bio-Ethanol, il faut la ration alimentaire annuelle de mais d'un enfant. En clair,va-t-on affamer une partie de la planète pour que le reste du monde puisse continuer à rouler ? Vaste débat ... non dénué de sens. Le Super Ethanol sera insdiscutable lorsqu'il sera issu de la biomasse essentiellement...donc de seconde génération. Aux chercheurs et décideurs de mettre le paquet dans ce sens ...

Image
Le lobby de la filiere E85

CONCLUSION

Le Super Ethanol E85 est une réponse concrête et immédiate pour réduire la facture d'essence de nombreuses personnes. Soit en achetant une voiture neuve Flexfuel, soit en adaptant un boitier électronique pour rendre sa voiture compatible.

A l'arrivée, malgré une surconsommation de l'ordre de 30%, l'économie finale à la pompe reste encore de 25 % environ, en se basant sur un litre de Super à 1,50. Mais à combien sera le Super dans 6 mois ? A 1,30 ou 1,70 ? ...

Dernière mise à jour : ( 16-03-2009 )