Crédit auto avec promesse d’embauche

Crédit auto avec promesse d’embauche

Lorsque vous effectuez une demande de crédit auto auprès d’une banque ou d’une société de crédit, vous devez savoir que vos chances d’obtention du prêt dépendent de votre profil d’emprunteur. Si vos caractéristiques répondent aux critères imposés par l’organisme, vous décrocherez surement votre crédit auto. Mais si ce n’est pas le cas, vous allez avoir plus de difficultés. Le profil idéal pour une banque c’est celui d’un salarié en CDI ou d’un fonctionnaire. Ces deux statuts représentent en effet la stabilité professionnelle qui rassure les banquiers en général. Comment fait-on lorsqu’on n’a qu’une promesse d’embauche ? Explications.

La promesse d’embauche : une situation risquée aux yeux de la banque

Comme pour tout crédit, l’obtention d’un crédit auto suppose que vous remplissiez les conditions imposées par les banques. En effet, avant d’accorder un prêt auto, la banque va demander des garanties. Pour elles, la situation professionnelle idéale est la possession d’un CDI ou d’un statut de fonctionnaire. Ces types de travailleurs sont dotés d’une stabilité professionnelle qui s’avère rassurant pour les banques. Le titulaire d’un CDI est moins susceptible de perdre son travail qu’un autre salarié. Il sera donc en mesure de s’acquitter de ses dettes sur la durée sans risque d’insolvabilité. De même, le fonctionnaire titularisé profite aussi de la sécurité de l’emploi. De plus, il est assuré de percevoir sa rémunération, quelle que soit la conjoncture économique du pays. En revanche, un salarié muni d’une promesse d’embauche n’est pas aussi rassurant. Si la promesse d’embauche constitue l’engagement de l’employeur à offrir un contrat de travail à son employé, elle ne vaut finalement pas un CDI. Il reste toujours une infime chance pour que l’embauche n’aboutisse pas. De ce fait, les banques ne sont pas susceptibles de considérer la possession d’une promesse d’embauche comme une stabilité dans sa situation professionnelle. Le risque demeure, et pour cette raison, il vous sera plus difficile de décrocher le financement auto.

Obtenir un prêt auto avec une promesse d’embauche : est-ce possible ?

Si la promesse d’embauche ne vaut pas un vrai contrat de travail, cela ne signifie pas qu’il est impossible de prendre un crédit auto pour son titulaire. Au contraire, un tel document est un signal positif qui montre que la stabilité professionnelle de l’emprunteur est imminente. Néanmoins, cela n’est pas suffisant. Pour que la demande de crédit auto aboutisse, la banque ne peut pas se contenter d’une promesse d’embauche. Toutefois, il faut savoir que les banques et les établissements de prêts ont des politiques différentes en matière de crédit. Certains sont réticents à l’idée d’accorder un financement auto dans ce genre de situation, mais d’autres pourront tout de même le faire en échange de garanties solides. En optimisant votre dossier de demande de prêt, vous aurez peut-être une chance d’obtenir les fonds nécessaires pour l’achat de votre voiture.

Pour ce faire, vous devez montrer à votre banquier que le risque qu’il prend en vous prêtant de l’argent n’est pas aussi grand qu’il le pense. Pour commencer, montrez-lui votre façon de bien gérer vos finances. Vous serez donc amené à lui révéler une tenue de compte parfaite, et si possible, un compte épargne régulièrement alimenté. L’important ce n’est pas la somme que vous possédez, mais la régularité de vos versements. Cela montrera que vous êtes un profil sérieux et fiable. D’autre part, vous pouvez aussi tabler sur la forte offre en matière d’emploi dans votre secteur d’activité. Ainsi, si finalement l’embauche n’intervient pas, le banquier sera sûr que vous retrouverez facilement un emploi. Ceci ne vaut cependant pas pour tous les secteurs d’activités.
Par ailleurs, il est possible d’apporter des garanties réelles afin de rassurer la banque comme un tiers qui deviendra garant de votre prêt. Si l’organisme de crédit accède à votre demande, il calculera les mensualités sur la base de votre taux d’endettement.

Que se passera-t-il si aucune banque ne propose pas d’offres ?

L’obtention d’un crédit auto avec une promesse d’embauche n’est pas chose facile. La plupart des candidats se heurtent à des refus catégoriques de la part des banques et même de la part des organismes en ligne. Ils leur conseilleront plutôt d’attendre que l’embauche se réalise et ce n’est pas plus mal. En effet, en attendant ce jour, vous êtes en mesure de préparer votre dossier de prêt. Vous aurez alors le temps de faire votre recherche et d’étudier toutes les offres de crédit auto d’une manière plus approfondie. Vous pouvez par exemple vous servir d’un simulateur de prêt en ligne pour avoir un aperçu des mensualités de crédit pour l’achat du véhicule que vous souhaitez acheter. Gratuit et sans engagement, ce type d’outil vous permet de vous projeter dans votre prêt futur sans pour autant être obligé de fournir des documents. La durée d’une promesse d’embauche est généralement de 3 mois, ce qui vous laissera le temps de vous pencher sérieusement sur la question. Une fois le contrat de travail signé, il ne reste plus qu’à lancer les demandes.

Vos commentaires ...