Crédit auto sans garant : les solutions

Crédit auto sans garant : les solutions

Lorsqu’il s’agit d’accorder un prêt auto, les banques sont particulièrement attentives aux garanties apportées par leurs clients. Elles vont chercher à connaitre la capacité de remboursement de leur client avant de lui accorder son financement. Lorsque le client est soutenu par une personne tierce qui garantira son prêt en cas d’insolvabilité, cela constitue un atout pour sa candidature, cependant, le garant n’est pas indispensable. Il est tout à fait possible de décrocher un crédit auto s’il est en mesure de proposer des contreparties à la banque.

Obtenir son crédit auto grâce à un apport élevé

En matière de crédit bancaire, quel qu’il soit, le client doit être en mesure de rassurer l’établissement de prêt afin qu’il ait une bonne image de lui. Pour ce faire, il n’y a rien de tel qu’une situation professionnelle stable et des revenus suffisants pour assurer les mensualités. Lorsqu’un client dispose d’une capacité d’endettement à la hauteur du coût de son financement, il a toutes les chances d’obtenir son crédit auto. Cependant, une garantie est toujours nécessaire, car on ne sait jamais de quoi la vie sera faite. Ainsi, les emprunteurs disposant de garants profitent d’un atout de taille. À défaut de garant, l’emprunteur est en mesure de constituer un apport personnel. Il s’agit de la participation du client au financement de son projet. Cette somme servira notamment à financer les frais de dossier et d’autres frais à la place de la banque. Généralement de 10%, l’apport personnel peut être amené à 20% de manière à régler une partie du crédit et rassurer la banque encore plus. En effet, plus l’apport est conséquent, moins vous emprunterez à la banque et moins vous êtes susceptible de connaitre un incident de paiement.

Décrocher son financement auto avec un nantissement

Dans de nombreux cas, les emprunteurs ne sont pas en mesure de justifier d’une situation professionnelle stable ou de revenus élevés. Toutefois, cela ne les empêche pas de faire une demande de crédit auto en passant par un comparateur. Dans ces cas-là, ils peuvent avoir recours au nantissement. Le nantissement est une garantie personnelle très courante en matière de prêt auto. Cette opération consiste à placer un compte courant, un compte épargne ou encore une assurance vie en garantie. De ce fait, en cas d’impayés, la banque peut se faire rembourser en saisissant le compte courant ou en compte épargne mis en garantie. Toutes les sortes de placement financier sont éligibles à ce type de garantie. Cependant, il faut s’assurer que la valeur du placement est supérieure ou égale au montant emprunté pour l’achat de la voiture. Le nantissement va avoir comme effet de bloquer le compte bancaire concerné. Cela signifie qu’il est possible pour son détenteur de l’alimenter, mais il n’est plus en mesure d’effectuer des retraits jusqu’à ce que la garantie soit levée.

Obtenir son prêt auto avec le gage du véhicule

Le gage du véhicule est plus rarement utilisé par les emprunteurs, mais s’avère également efficace pour obtenir un prêt auto même si cela impose des contraintes pour l’établissement emprunteur. Comme dans le cadre d’une hypothèque sur un bien immobilier, le gage sur le véhicule consiste à donner à la banque le droit de le saisir en cas d’impayés. Un contrat est alors signé entre le client et l’organisme prêteur afin de prévoir les conditions du gage. D’une manière générale, lorsque le client n’est plus capable de régler ses dettes, la banque procède à la saisie du bien et effectuera une vente forcée. L’accord entre le client et la banque est enregistré à la préfecture lors de l’immatriculation de la voiture de manière à ce que le client ne soit pas en mesure de revendre le bien avant que le gage soit levé. À noter cependant que les banques font rarement appel au gage en raison des contraintes que cela représente au niveau de la revente et des démarches administratives.

Vos commentaires ...