Crédit auto sans fiche de paie et sans justificatif

Crédit auto sans fiche de paie et sans justificatif

En règle générale, lorsqu’on sollicite un financement bancaire, on devrait être en mesure de fournir tous les documents exigés par l’établissement prêteur. Important pour juger de la faisabilité de l’opération, ces documents servent surtout à la banque pour cerner votre profil.

Ainsi, en principe, il s’avère difficile de prendre un crédit auto sans fiche de paie et sans justificatif. Cependant, il y a des cas où les clients n’ont pas la possibilité de fournir une fiche de paie, notamment, les personnes à la retraite ou les travailleurs indépendants. Ainsi, les établissements de prêts ont entrepris de proposer des offres sans fiche de paie à ces catégories d’emprunteurs, mais à condition de présenter d’autres justificatifs de revenus. Mais est-il tout de même possible d’accéder à un crédit auto sans justificatif ? Explications.

La fiche de paie comme document indispensable pour obtenir un crédit auto

Le crédit auto fait toujours partie des modes de financement de voiture les plus sollicités par les automobilistes bien qu’il ait perdu du terrain face au leasing ces dernières années. L’obtention d’un crédit auto est cependant soumise à un certain nombre de conditions relatives aux revenus de l’emprunteur, c’est pourquoi les banques exigent systématiquement une fiche de paie dans le dossier que leurs clients leur feront parvenir. Ce document a pour utilité de permettre à la banque de vérifier si le client dispose d’un emploi stable qui lui permettra de tenir ses engagements sur le long terme, à savoir, le paiement de ses mensualités. D’autre part, il permet aussi à la banque de vérifier si les informations communiquées par le client lors de la simulation de prêt sont conformes à la réalité. La fiche de paie contient des informations déterminantes pour l’établissement de prêt, notamment, la nature du contrat de travail, le montant du salaire ou l’ancienneté du client à son poste. Généralement, les organismes de prêts demandent à leurs clients de produire au minimum 3 bulletins de salaire, c’est-à-dire, les fiches de paie des 3 moins précédant la demande de financement. Certains n’en exigent toutefois qu’une seule afin d’alléger la démarche du consommateur.

Crédit auto sans fiche de paie : dans quelles mesures ?

Il est possible d’obtenir un financement auto sans avoir à présenter une fiche de paie. C’est une pratique qui tend à se généraliser auprès des établissements de prêts, et ce pour une bonne raison. En effet, ce ne sont pas tous les emprunteurs qui ont un statut de salarié. Une bonne partie des demandeurs de financement sont à la retraite, travaillent à leur compte ou en situation d’invalidité. De ce fait, les banques ont pris l’initiative d’accorder à ces groupes de personnes leur crédit même s’ils ne sont pas en mesure de fournir une fiche de paie. Néanmoins, comme la banque ne peut pas accorder un prêt sans vérifier la solvabilité de son client, elle va lui demander de justifier ses ressources financières autrement qu’avec une fiche de paie. Dans ce cas le plus important aux yeux de la banque, c’est que vous arriviez à justifier vos rentrées d’argent. La solution la plus évidente pour ce faire est la présentation de son avis d’imposition. Ce document sert à justifier les revenus que vous avez déclarés à la direction générale des finances publiques, d’une administration ou d’un organisme social.

À noter que seuls le retraité, le travailleur indépendant et la personne en situation d’invalidité sont en mesure de justifier leurs revenus avec un tel document. Si vous êtes salarié, il vous sera impossible d’obtenir votre crédit auto sans bulletin de salaire. Si toutefois vous parvenez à trouver une offre dans ces conditions, il faut faire attention, car il s’agit peut-être d’une arnaque au crédit.

Crédit auto sans fiche de paie et sans justificatif : est-ce possible ?

La règle veut que tout demandeur de crédit auto soit en mesure de justifier ses revenus, permettant ainsi à la banque d’étudier sa solvabilité. Le client devra donc présenter une fiche de paie ou s’il n’est pas salarié, un avis d’imposition. Cependant, il est possible de contourner cette exigence en vous tournant vers un microcrédit dont le montant ne saurait dépasser les 3 000 euros. Dédié aux personnes sans emploi, ce type de financement ne demande aucun justificatif de revenu, mais ne vous permettra que d’acheter une voiture d’occasion. D’autre part, il est aussi possible de faire appel à des organismes spécialisés. La caisse d’allocations familiales est par exemple en mesure d’accorder un emprunt appelé prêt d’honneur. Accessible sans justificatif de revenu, ce prêt est réservé aux personnes sans emploi, ne percevant que le revenu de solidarité active. Toutefois, la somme accordée est de 1 860 à 3 500 euros et son obtention est soumise à des conditions liées à l’utilisation du véhicule. Par ailleurs, pour avoir l’occasion d’en bénéficier, il est nécessaire de se rapprocher d’un travailleur social qui se chargera ensuite de monter votre dossier de demande.

Vos commentaires ...