Meilleures offres de LLD sans apport : comment les découvrir ?

Meilleures offres de LLD sans apport : comment les découvrir ?

L’achat d’une voiture nécessite un budget relativement important. Pour faciliter l’acquisition, une alternative plébiscitée par de nombreux automobilistes consiste à souscrire à une Location Longue Durée. La formule séduit pour sa flexibilité et ses coûts réduits. De plus, il est possible de bénéficier de l’offre sans devoir obligatoirement verser un apport. La difficulté sera maintenant de trouver ces LLD sans apport. Par chance, plusieurs solutions et ressources sont disponibles pour vous aider à cette fin.

La Location longue durée : comment fonctionne-t-elle ?

Dérivé de la Location avec Option d’Achat, la Location Longue Durée est une solution de financement de véhicule neuf dédiée aux particuliers, aux personnes physiques qui envisagent un usage professionnel de leur voiture personnelle comme les professions libérales, les commerçants, les agriculteurs ou les artisans et aux personnes morales. L’idée est de louer le bien sur une période de 12 à 60 mois auprès d’un opérateur en échange du versement d’un loyer à régler selon une périodicité fixe. Au cours de la LLD, l’utilisateur n’est pas propriétaire du véhicule, mais uniquement locataire. La différence avec la LOA est qu’il n’existe pas d’option d’achat. Cela veut dire que le véhicule ne peut pas être racheté par l’utilisateur, mais doit obligatoirement être restitué à la fin du bail. Certes, il existe certains loueurs qui acceptent de revendre le véhicule à leurs clients, mais le prix sera nettement plus élevé qu’en LOA. L’avantage de la LLD est qu’elle permet de changer régulièrement de voitures. À échéance du contrat, il suffit de rendre l’ancien modèle puis de souscrire à une nouvelle location avec un véhicule neuf. La formule est intéressante, car elle évite de subir les problématiques de la revente. Plus d’acheteurs à trouver, de multiples démarches à réaliser, ni de prix à négocier. Dès que le contrat prend fin, la voiture est rendue, ce qui matérialise un désengagement définitif. Le souscripteur échappe aussi aux pertes financières engendrées par la décote. Autre bonus : il a accès à une grande diversité de prestations directement intégrées dans son contrat : entretien, assurance tous risques, dépannage, véhicule de remplacement, changement de pneumatique, garantie perte financière, etc.

La LLD sans apport : quelles particularités ?

Souscrire à une LLD n’est pas gratuit. Loin de là. Le locataire sera redevable d’un apport initial en début de location. Ce capital sert à prendre en charge une partie du coût du leasing et contribue en même temps à réduire le prix des loyers mensuels suivants. Appelé aussi premier loyer majoré, il permet de contenir le coût des mensualités et évite aux souscripteurs d’éventuelles difficultés financières. Il n’est pas remboursé à la fin du contrat à l’inverse du dépôt de garantie qui est restitué si la limite kilométrique imposée par le loueur a été respectée et si le véhicule est rendu dans un état d’usure normal.

Le problème est que l’apport représente un montant non négligeable correspondant à 10 à 30 % du coût total de la voiture. Sans épargne ni trésorerie disponible, il s’avère difficile de s’acquitter d’une telle somme. C’est pourquoi la LLD sans apport commence progressivement à se démocratiser. Cette formule permet alors de souscrire à une LLD sans devoir verser un capital de départ. Elle allège les souscripteurs du point de vue financier. Néanmoins, en contrepartie de cette facilité, ils devront s’attendre à être redevables de loyers plus chers.

Rendez-vous auprès des constructeurs

Si vous avez déjà une idée précise du modèle et de la marque que vous souhaitez acquérir en LLD, la solution la plus facile est de consulter directement les offres du constructeur en question. Bon nombre de fabricants ont développé des offres de leasing à destination des particuliers ou des professionnels. Chez Renault par exemple, vous pourrez financer la mythique Zoé en LLD pour un prix de 141 euros par mois dans le cadre d’une location de 37 mois. Un apport est exigé, mais vous pouvez demander sa suppression moyennant une augmentation de votre mensualité. Chez Opel également, vous trouverez de nombreux modèles accessibles en leasing. Parmi les plus emblématiques figure la Corsa proposée pour seulement 119 euros par mois pour un contrat de 48 mois. Là encore, un apport de 1500 euros est sollicité, mais si vous êtes prêt à payer des loyers plus chers, ce capital de départ peut être annulé. Même du côté des constructeurs premium, les offres de LLD commencent à se démocratiser. BMW met sa Série 1 en LLD pour 295 euros par mois.

Utiliser un simulateur en ligne

Si le passage sur les sites des constructeurs n’a rien donné, utilisez une autre astuce qui implique de recourir aux simulateurs en ligne. Ces outils gratuits vous donnent un aperçu du coût de votre LLD et vous offrent un accès aux modèles adaptés à votre budget. Il suffit d’indiquer le prix du véhicule, la durée de location ainsi que l’absence d’apport pour obtenir une liste des véhicules répondant à vos critères. Si une des propositions vous intéresse, contactez l’opérateur pour obtenir un devis plus détaillé. Ce chiffrage financier vous sera aussi très utile pour comparer toutes les offres que vous aurez reçues au cours de votre démarche.

Solliciter les services d’un courtier en LLD

Tout comme trouver un crédit, partir à la recherche d’une LLD sans apport relève d’un véritable défi. Quand on est néophyte sur le sujet, le périple s’annonce encore plus rude. Vous pouvez profiter d’un coup de pouce dans votre prospection en passant par les services d’un courtier en LLD. Ce professionnel se chargera de trouver à votre place la voiture de vos rêves en tenant compte de vos critères et de vos exigences. Vous vous libérez ainsi du temps et en plus, vous pourrez faire de belles économies, car le courtier dispose d’un pouvoir de négociation qui lui permettra de tirer les prix vers le bas. À toutes ces prestations s’ajoutent l’accompagnement et le conseil dans votre LLD et cela, jusqu’à la fin de toutes les procédures. Quant aux prix du service, certains courtiers se font rémunérer par la société de leasing auprès de laquelle vous souscrirez votre contrat. Pour les autres, un engagement financier de votre part sera nécessaire, mais relativement minime. Tout dépend du prestataire sollicité.

Vos commentaires ...