Liens Commerciaux

Sondage

Vous êtes plutôt ...
 

Qui est en ligne

Accueil
Occasion : acheter moins cher en 12 astuces (1) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-08-2009

Auto d'occasion Le principe d'une transaction sur une voiture d’occasion est très simple : le vendeur veut la vendre le plus cher possible et l’acheteur veut au contraire la payer le moins cher possible. L'acheteur doit donc bâtir une stratégie pour aligner les argument permettant de faire baisser le prix de vente !

  

1. Faire jouer la concurrence.
La première chose à faire est de maîtriser la connaissance du marché en ayant analysé les fourchettes de prix pour des modèles équivalent. La foule de sites de petites annonces vous y aidera. Arrivez chez un vendeur avec des copies d'écran de plusieurs autres annonces ou un journal avec plusieurs annonces cochées. Le message sera clair pour lui : il est en concurrence. Il sera donc surement plus enclin à faire un geste pour vous convaincre !

2. Réperer les annonces qui s'éternisent
Les bonnes affaires partent toujours rapidement. Repérez les annonces qui s'éternisent. Certains vendeurs gonflent les prix annoncés pour anticiper l'incontournable négociation mais avec un prix élevé, nombre d'acheteurs potentiels passent leur chemin. N'hésitez pas à contacter ces vendeurs en leur faisant une offre et en leur faisant remarquer que leur voiture n'a pas trouvé preneur depuis X mois/semaines au prix affiché. Face à des échéances et un véhicule "poids mort" le vendeur peut consentir un effort significatif.

3. Soyez prêt à payer immédiatement
Si vous tombez d'accord avec un vendeur, concrétisez la transaction rapidement. Si vous devez prendre rendez-vous chez un banquier, monter un dossier de financement, attendre l'acceptation, laisser passer le délai légal de rétractation, le versement effectif des fonds, le délai peut facilement atteindre 3 à 4 semaines. Le vendeur, lassé d'attendre, peut déchirer votre chèque d'accompte et se tourner vers un acheteur plus réactif. En sans parler du cas où le financement est refusé ...

4. Ne négligez pas les modèles essence
Vous parcourez moins de 20 000 km par an ? En dessous de ce kilométrage annuel, il est plus intéressant de se diriger vers les modèles essence qui sont souvent 25% moins cher que leur équivalent gazole. Un modèle essence est de plus moins cher à entretenir, à réparer et à assurer. Et aujourd'hui, la fiabilité globale est au moins équivalente à celle des diesels. Sans occulter la possibilité de passer à l'E85 sur certains modèles ...

5. La seule vraie cote c'est l'Argus

Les cotes pour les véhicules d'occasion pullulent dans la presse et sur Internet, avec des écarts importants. C'est de bonne guerre, ces sites ou magazines ont tendance à flatter leur lectorat en leur proposant une cote "agréable" à leurs yeux. Ces cotes n'ont aucune valeur. La seule cote ayant une valeur reconnue (experts, assurances, concessions ...) est l'Argus. En allant essayer/négocier une voiture, n'oubliez donc pas d'emmener la dernière édition du précieux journal pour argumenter votre négociation.

La deuxième partie du dossier en cliquant sur ce lien

Dernière mise à jour : ( 18-05-2010 )
 
< Précédent   Suivant >