Liens Commerciaux

Sondage

Vous êtes plutôt ...
 

Qui est en ligne

Accueil
Occasion : acheter moins cher en 12 astuces (2) Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
26-08-2009

Voiture occasion

La seconde partie de notre dossier sur l'achat d'une voiture d'occasion. Nous vous livron toutes les ficelles pour faire baisser le prix par le vendeur et payer moins cher votre véhicule d'occasion !

 

 

6. Répercuter les remises à l'achat.
La plupart des voitures neuves vendues font l'objet de bonus ou remises importantes. Soit à travers les bonus gouvernementaux (jusqu'à 1.000 euros) soit à travers les remises constructeur ou les achats via mandataires. Il n'est pas rare de pouvoir acheter un véhicule neuf 25% en dessous du tarif catalogue ... mais ça le vendeur n'en parle jamais... Demandez la facture d'achat du véhicule (impératif pour véhicule annoncé "1ere main) : vous verrez son prix d'achat réel (et la remise) et si le véhicule provient d'un réseau de mandataires. Ca vous donne un nouvel argument de négociation.

7. Montrez-vous réservé et perplexe
Lors de l'essai d'une voiture, ne manifestez aucun signe de satisfaction. Au contraire, montrez vous réservé voire perplexe. En effet si vous clamez "Elle a l'air super bien entretenue" le vendeur aura compris que vous êtes séduit et jouera là-dessus pour ne rien lacher ! Alors que si vous vous montrez dubitatif, le vendeur sera plus maléable sur la négociation pour chercher à vous convaincre.

8 Faites une offre concrête et rapide
L'argument de rapidité de la transaction peut être un élément déterminant pour convaincre un vendeur : "Je vous la prend à tant, si vous êtes OK on peut faire la transaction immédiatement ou demain". Et ça déplace la décision finale dans le camp du vendeur, en non plus dans le votre ! En ces temps où il vaut mieux tenir que courir, la perspective de conclure la vente très vite peut se révéler déterminante pour le vendeur qui peut redouter de rester avec sa voiture sur les bras. Dans ce cas, il faut évidemment que vous disposiez de l'argent immédiatement et ne pas avoir à faire une demande/acceptation de financement ...

9. Mettre en avant tous les défauts
Les cotes sont basées sur des voitures en excellent état. Dès lors, le moindre petit défaut devient un argument de négociation dans la mesure où vous pouvez opposer au vendeur que d'autres voitures que vous avez essayé sont dans un état irréprochable. A ce moment, soit le vendeur fera jouer son assurance pour faire réparer les défauts, soit chaque défaut viendra minorer le prix de vente.

10. Faire le point sur les opérations d'entretien
Attention aux véhicules proposés à la vente juste avant une échéance d'entretien coûteuse ! La grosse révision ou le remplacement de la courroie de distribution sont des opérations pouvant coûter 500 à 1.000 euros ! Vérifiez donc le carnet de bord et vérifiez (factures) quelles sont les grosses réparations qui ont été effectuées jusqu'alors. Eventuellement, prenez renseignement auprès d'un concessionnaire de la marque sur le coût des opérations à prévoir et argumentez pour que le vendeur prenne tout ou partie de ces opérations à sa charge, en ajustant en conséquence son prix de vente.

11. N'oubliez pas les pros
Le marché de l'occasion étant sur-saturé, les pros ont de gros stocks à écouler. Ils font donc des efforts significatifs pour faire tourner leur stock rapidement. De plus, ils peuvent proposer des services que vous ne trouverez pas chez les particuliers (garantie, financement, reprise, etc…). Sans occulter que certains ont des sources d'approvisionnement européennes leur permettant même d'être relativement concurrentiels sur certaines marques et modèles.


12. Nous sommes européens !
Si vous parlez anglais ou allemand et que vous n'avez pas peur des voyages, vous pouvez accéder à de très bons plans. En Allemagne, Belgique ou Hollande notamment, les véhicules d'occasion sont moins chers qu'en France. Il peut s'avérer tout à fait rentable de faire le voyage si vous envisagez d'acheter un véhicule haut de gamme (moins cher en Allemagne, et parfois dans de grandes proportions). Avec Internet, vous pouvez consulter les petites annonces dans tous les pays du monde. En concession ou auprès des particuliers, les offres foisonnent. Attention toutefois, l'Allemagne pratique peu le chèque et le paiement se fera souvent en cash ou par virement ... mais dans ce dernier cas, il faudra payer avant d'avoir vu la voiture. N'occultez pas les frais de train, hotel et autoroute pour rapatrier la voiture et buchez les formalités administratives (plaques export, etc ...) avant de vous lancer.

Vous voici donc armé pour négocier au mieux votre prochain achat de véhicule d'occasion ... bonne chance !

Dernière mise à jour : ( 26-08-2009 )
 
< Précédent