Assurance auto petit rouleur (moins de 5 000km/an)

Assurance auto petit rouleur (moins de 5 000km/an)

La moyenne annuelle de kilomètres parcourus par les Français est de 13 000 kilomètres. Mais pour diverses raisons notamment un départ à la retraite ou pour cause de télétravail, beaucoup de gens utilisent moins leur voiture. Que l’utilisation de la voiture soit intense ou modérée, la loi impose la souscription d’une assurance auto pour tout véhicule à moteur. Même en cas de non-utilisation la voiture doit être assurée. Or, le coût d’une assurance auto classique est relativement élevé. Ce type d’assurance n’est pas adapté à votre situation si vous n’utilisez que rarement votre voiture ou si vous limitez vos déplacements à moins de 5 000 km par an. Afin de faire des économies sur le coût de l’assurance auto, il est préférable d’opter pour une assurance petit rouleur. Qu’est-ce que c’est ? Quelle assurance choisir si vous parcourez moins de 5 000 km au cours d’une année ?

Comparateur Assurance Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Assurance petit rouleur

Le terme petit rouleur est utilisé par les compagnies d’assurance pour désigner les personnes qui ne font que peu de trajets personnels avec leurs voitures. Il s’agit de jeunes conducteurs, des retraités et des personnes qui privilégient les transports en commun. Lors de la souscription, l’assureur et l’automobiliste définissent ensemble le kilométrage annuel en fonction des besoins de ce dernier. Le nombre de kilomètres est réparti en plusieurs paliers. Si le forfait kilométrique choisi par l’automobiliste est en dessous de 5 000 km, il va bénéficier d’une réduction sur le tarif initial. Avec une assurance petit rouleur ce sera les mêmes garanties que celles d’une assurance auto classique. Par ailleurs, il existe des contrats d’assurance auto sur mesure adaptés à vos besoins.

L’assurance auto au forfait kilométrique

Le forfait kilométrique détermine le nombre de kilomètres que vous parcourez dans une année. En général, le forfait kilométrique est établi entre 4 000 km à 9 000 km. En choisissant l’assurance auto au forfait kilométrique, vous pouvez faire une économie considérable de 10 % à 30 % sur son coût en comparaison avec celui d’une assurance auto classique. Cependant, vous devez définir le kilométrage prévisionnel dès la souscription du contrat. Une fois le forfait kilométrique établi, vous ne devez pas le dépasser au risque de payer les dépassements en kilomètres dont le coût est assez élevé. L’assureur peut également vous imposer une majoration de franchise ou réduire le montant des indemnisations si vous causez ou subissez un accident. Par ailleurs, l’assureur ne couvre pas les dommages survenus lors d’un dépassement du forfait kilométrique. Par contre, si vous n’avez pas atteint le kilométrage défini dans le contrat d’assurance, le nombre de kilomètres non parcourus vous sera remboursé ou reporté sur l’année suivante. D’ailleurs, l’assureur peut effectuer un contrôle annuel des kilomètres parcourus.

L’assurance auto au forfait kilométrique est avantageuse pour les deux parties. Pour l’assureur, les risques à couvrir sont moindres, car la voiture roule peu. Quant à l’assuré, il pourra bénéficier d’une réduction correspondante au nombre de kilomètres déterminé dans le contrat. Par exemple, en choisissant un forfait kilométrique annuel de 4 000 km, il pourra bénéficier d’une réduction pouvant aller jusqu’à 40 % du tarif initial. En termes de garanties, en plus de la responsabilité civile qui est le minimum légal requis, le conducteur pourra opter pour celles qui correspondent à ses besoins.

Le contrat Pay As You Drive ou PAYD

Contrairement à l’assurance auto au forfait kilométrique, en optant pour le contrat Pay As You Drive, vous n’êtes pas obligé de définir un forfait kilométrique annuel. Le nombre de kilomètres parcourus sera enregistré par un boîtier électronique installé dans votre voiture par l’assureur. Outre les kilomètres parcourus, le boîtier enregistre également les horaires et la durée de chaque déplacement ainsi que les types de routes que vous avez empruntés. Ainsi, la compagnie peut déterminer en temps réel les primes d’assurance en fonction des données enregistrées dans le boîtier. Vous ne payez donc que le nombre de kilomètres effectivement parcourus. Si vous faites une utilisation intense de votre voiture, ce type d’assurance est moins avantageux qu’une assurance auto classique. À noter que vous serez facturé à hauteur de 60 € pour la désinstallation du boîtier électronique en cas de résiliation du contrat.

L’assurance au tiers

L’assurance au tiers est une option pour les conducteurs avec un véhocule de plus de dix ans. Ce type d’assurance est le moins cher de toutes les assurances auto, mais en termes de garanties, c’est le moins avantageux. En effet, seuls sont pris en charge par l’assurance au tiers les dommages corporels et matériels causés à un tiers dont le conducteur est responsable. Les préjudices que peuvent subir le véhicule ou le conducteur ne sont pas couverts par l’assurance. Concrètement, l’assurance au tiers sert uniquement à protéger une voiture avec peu de valeur. Toutefois, le conducteur peut choisir certaines options en prévision des risques qu’il encoure notamment les risques de vol, d’accident ou de panne.

Vos commentaires ...