Voiture au garage : qu’elle incidence sur l’assurance auto ?

Voiture au garage : qu’elle incidence sur l’assurance auto ?

Votre voiture reste au garage toute l’année ? Ne faites pas l’erreur de ne pas l’assurer. En effet, même si elle est immobilisée, il est nécessaire de continuer à l’assurer, car les risques de sinistres continuent d’exister. Par contre, vous n’aurez pas besoin d’opter pour une couverture optimisée, car une assurance au tiers peut éventuellement suffire.

Comparateur Assurance Auto
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Quelle assurance pour une voiture au garage ?

Si vous possédez une voiture qui roule rarement et qui reste enfermée dans un garage ou un box, vous êtes contraint de continuer à l’assuré. La règlementation se montre particulièrement stricte sur le sujet : tous les véhicules terrestres à moteur doivent toujours être couverts bien qu’ils soient immobilisés et cela, qu’importe les motifs : réparations en cours, pas d’utilité, incapacité médicale à conduire, etc.

Toutefois, avant de paniquer et d’aller vite chercher une assurance auto, sachez tout d’abord que vous n’avez pas non plus besoin d’une protection ultra-optimisée pour votre véhicule. Votre seule obligation sera de justifier une garantie responsabilité civile. En clair, vous devez souscrire une assurance au tiers. Son rôle est de fournir une indemnisation aux préjudices que votre voiture au garage pourrait engendrer sur autrui comme des dommages corporels ou des dommages matériels. Gardez en tête que même si votre véhicule ne bouge pas, il peut quand même être à l’origine de sinistres. Rien que la batterie et le carburant dans le réservoir constituent à eux seuls d’importants facteurs de risques. Il se peut aussi par exemple que le frein lâche et que la voiture se mette à rouler jusqu’à blesser quelqu’un ou percuter un autre véhicule. Et imaginez aussi qu’elle soit impliquée dans un accident avec un autre véhicule qui se trouve dans le même garage. Pour toutes ces raisons, vous n’avez jamais intérêt à négliger la souscription à une assurance auto.

Dans certains cas, il n’est pas recommandé de faire l’impasse sur les garanties supplémentaires pouvant être associées au contrat. Si votre voiture est d’une grande valeur, car il s’agit par exemple d’un modèle de collection, il est préférable de compléter l’assurance avec d’autres protections contre l’incendie, le vol, le bris de glace ou le vandalisme. Cette règle vaut encore plus si vous n’êtes pas stationné dans un endroit clos et sécurisé. Par contre, vous n’aurez probablement pas besoin d’une assistance dépannage ou d’une garantie personnelle du conducteur.

Par ailleurs, s’il vous arrive de temps à autre de sortir avec votre automobile, vous pouvez envisager une assurance au kilométrage. À travers cette formule, vous payez une cotisation seulement en fonction des kilomètres parcourus. Si vous n’avez pas utilisé l’auto pendant un long moment, votre assurance ne vous coûtera quasiment rien.

Le prix d’une assurance pour une voiture au garage

Une assurance auto au tiers ou au kilomètre est l’une des plus économiques du marché par rapport à une assurance intermédiaire ou tous risques. Pour déterminer le coût des cotisations, les assureurs prennent en compte une multitude de paramètres à commencer par le type de véhicule assuré. S’il est question d’une voiture de collection de grande valeur, attendez-vous à payer un prix plus élevé. Votre zone géographique peut également impacter sur le prix de votre assurance au même titre votre profil de conducteur. Car même si le véhicule est remisé au garage, l’assureur tiendra toujours compte de votre expérience au volant et de votre âge pour appliquer ses tarifs. Les jeunes conducteurs ou les automobilistes malussés au cours de leur période de conduite auront des primes plus onéreuses. Enfin, l’assureur jettera un œil à votre bonus-malus au moment d’établir sa tarification. Si vous avez été sujet à plusieurs sinistres antérieurement, votre cotisation augmentera en conséquence.

Et si le véhicule ne roule pas ?

Il se peut que vous ne soyez pas amené à payer d’assurance auto s’il s’avère que votre véhicule est totalement immobilisé. Néanmoins, pour être exempté de cette obligation assurancielle, il est nécessaire que le véhicule ne roule plus et ne soit plus en état de le faire pour qu’il ne représente pas un danger pour les tiers. Si vous ne voulez absolument plus payer d’assurance pour cette auto immobilisée, vous devrez prouver que celle-ci est inapte à la circulation et que vous avez pris toutes les mesures nécessaires pour éviter les risques d’incendie et d’explosion. Vous devrez donc démonter les roues, retirer le carburateur et ôter la batterie. Attention, une fois que vous avez déclaré que votre voiture est dans l’incapacité de rouler, ne faites pas l’erreur de remonter tous les éléments cités précédemment et de la conduire ensuite sans être assuré. Un défaut d’assurance vous expose à des amendes d’un montant forfaitaire de 500 euros.

Dans le cas où vous éprouvez des difficultés à trouver le bon contrat, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un courtier qui vous aidera à dénicher une formule adaptée à vos besoins. Il vous offrira en même temps des conseils et un accompagnement tout au long de la démarche.

Vos commentaires ...